Jeudi 23 novembre à 16H30Entrée libreECPC, Gonfreville l’Orcher

Cin’experience : LABOMATIC

Programme de courts métrages / Durée : 1h20

Programme minutieusement sélectionné par les jeunes organisateurs du festival, le Labomatic est un  condensé des plus belles  créations filmiques  actuelles.
Terrain de jeu expérimental pour de jeunes cinéastes, vidéastes, graphistes, chorégraphes, performance sonore et visuelle, ce programme de courts métrages venus du monde entier offre ainsi au spectateur un véritable champ de liberté artistique.

United interest (Intérêts-unis)

De Tim Weimann
Allemagne, animation, 2016, 9’

Un tour de tramway à travers les rues de San Francisco au début du XXème siècle pour dire adieu aux promesses du capitalisme. Sur un décor noir et blanc, des personnages animés incarnent les impitoyables marchés financiers, dévoilant la dictature que représente une croissance économique sans fin.

TIS

De Chloë Lesueur
France, animation, 2016, 9,02’

Une feuille de papier. Les contours d’un personnage se découpent. C’est Tis. Il s’extrait de la feuille, mais y reste lié par les pieds. Au loin, un flot de personnages semblables à lui-même. TIS tente de les rejoindre mais doit s’accommoder de cette grande feuille qu’il traine et qui le handicape.

Des résidus analytiques

De Jon Boutin
France, animation, 2016, 8’

Tout commence par une erreur. Un type attend toute une vie qu’un conseiller réponse à son appel. Un autre vérifie la gravité et attend le contre-exemple. Pendant ce temps, deux chercheurs essaient de résoudre des méta-problèmes fondamentaux.

Katto (Le plafond)

De Teppo Airaksinen
Finlande, fiction, 2017,

Sur le point de divorcer, Olavi se replie dans son chalet au bord d’un lac. Quelques jours plus tard, il découvre que le plafond de la pièce où il vit est descendu.
Son ami Tuomas lui rend visite et insiste pour que quelque chose soit fait pour remédier à cette situation contre la volonté d’Olavi.

Tesla : lumière mondiale

De Matthew Rankin
Canada, fiction expérimentale, 2017, 8’

New York, 1905. L’inventeur visionnaire Nikola Tesla fait un ultime appel à J.P. Morgan, son mécène de jadis… Inspiré de faits réels, ce court métrage électrisant est une spectaculaire explosion audiovisuelle puisant son énergie autant dans le documentaire animé que dans les références au cinéma d’avant-garde

Decorado (Décor)

De Alberto Vasquez
Espagne, animation, 2016 , 11’

Le monde est un merveilleux théâtre mais le casting est déplorable.

Nocturne

De Anne Breymann
Allemagne, animation, 2017, 5,20

La nuit, des créatures de la forêt se rassemblent pour mettre en jeu leurs âmes…

I made you, i kill you

Alexandru Petru Badelita
Roumanie, animation, 2016, 14’

Faire ce film à ce moment de ma vie me paraît primordial pour moi. J’ai toujours ressenti une grande honte à parler de mon enfance, même si cela m’a toujours rendu triste.

PARTAGER