Mercredi 22 novembreECPC, Gonfreville l’Orcher

Education à l’image en Région

Du grain à démoudre accueille la coordination Passeurs d’Images du Pole Image Normandie, afin que les créations de jeune normands soient valorisées, que la rencontre et le dialogue se créé entre eux et le public grâce à leur film, leur expérience et le sujet qu’ils ont choisi d’aborder.

de 11h à 12h30Réservée aux professionnels

Rencontre professionnelle du réseau de la coordination Passeurs d’Images du Pole Image Normandie

de 13h30 à 16h30Entrée libre

Projection de films réalisés par des jeunes et des adultes en atelier d’éducation à l’image

LE LION QUI NE SAVAIT PAS ECRIRE

04’55
Film d’animation, réalisé par des jeunes de l’Institut Médico-Educatif «Le Chant du Loup» (IDEFHI), encadrés par par Michael Leclere, avec le concours de Jean-Carl Feldis (bruitages) et Olivier Delahayes (musique)
«Le Lion ne savait pas écrire mais cela lui était égal car il savait rugir et montrer les crocs; et pour un lion, c’était bien suffisant.» Mais quand il rencontre une jolie lionne en train de lire un livre, le lion doit demander de l’aide pour lui écrire une lettre d’amour ! Les animaux de la savane tentent alors tant bien que mal de lui rédiger la lettre parfaite. Mais c’est finalement la sincérité qui permettra au lion de séduire sa bien-aimée ! Les huit jeunes filles de l’IME ont entièrement réalisé ce film d’animation !

COLERES NOIRES

03’20 Clip musical
réalisé par des jeunes de l’ITEP Vallée de Seine (SEA – Service d’Evaluation et d’Accompagnement – IDEFHI) encadré par par Anne-Laure Labaste (le Kalif) et Marie-Hélène Labat

L’arrivée d’un nouvel élève au collège peut créer de la confusion, et déclencher de vives émotions. Comment les contrôler ? En proie à ces sentiments orageux, le personnage principal de cette chanson raconte sa mésaventure…
Ce clip a été entièrement réalisé par les enfants de l’ITEP : à partir d’une chanson dont ils ont créé paroles et musique, et qu’ils ont interprétée, ils se sont attelés à sa mise en images.

COMPLEMENT D’OBJETS

7’30
Film d’animation réalisé par des élèves de la classe UPEAA – NSA du Collège Claudel de Roue encadré par Nicolas Diologent et Nicolas Lelièvre
Les élèves de la classe UPEEA (Unité pédagogique pour Elèves Allophones arrivants) du collège Camille Claudel ont créé trois séquences où des objets, mus par leur propre volonté, n’en font plus qu’à leur tête ! Un ballon magique, une trousse têtue et une clé facétieuse se relaient pour nous faire rire, le tout sur sur un fond de musique composée et jouée par les jeunes.

L’ADOLESCENCE

3’45
Podcast vidéo réalisé par des jeunes du Centre social des Andelys, encadrés par Michael Leclere

L’adolescence, racontée avec beaucoup d’auto-dérision par des adolescents : les jeunes du Centre Social des Andelys passent au crible et mettent en scène avec beaucoup d’humour tout ce qui fait de cette période un moment si particulier. Les amis, la mue, la flemme, la crise d’adolescence… tout y passe !

ANCHOIS PREMIER

14’30
Film d’animation réalisé par des enfants des Centres de loisirs de la Ville du Havre encadrés par Jean-Marie Châtelier et Nicolas Diologent

Dans le fin fond d’une grande bibliothèque, sur une grande étagère : un grand livre… Entre les pages de ce livre, un sacré personnage : découvrez Anchois 1er, le frère jaloux de François 1er, qui raconte une bien étrange histoire lorsqu’il est libéré de sa prison de papier. En plus de revendiquer la création de la ville du Havre (que l’on pensait tous avoir été créée par François 1er), il en raconte l’histoire cachée…

S.O.S L’EGALITE A BESOIN D’AIDE

(documentaire) – 15’
Documentaire par des jeunes de la MJC de Fécamp encadrés par Cécile Patingre

L’égalité entre hommes et femmes est au coeur de ce documentaire réalisé par les jeunes filles de la MJC de Fécamp. Interviews d’Estelle Grelier et d’une femme sapeur pompier, chorégraphie sur le thème des femmes célèbres, témoignages d’enfants… les moment forts et pleins d’humour s’enchaînent pour traiter de ce sujet si important à leurs yeux.

ÊTRE BIEN

17’00
Documentaire par des usagers du Centre social AMISC de Montivilliers encadrés par Florence Brochure

« C’est quoi exactement le bien-être ? Sa définition n’est-elle pas propre à chacun ? » C’est la question que se pose Florence Brochoire lorsqu’elle interroge les membres du Centre social de Montivilliers pour la réalisation de ce film. Que ce soit un endroit, une période ou une situation, chacun a quelque chose qui le fait se sentir serein, heureux, apaisé, épanoui… « Un point commun entre tous subsiste pourtant : la recherche universelle de ces moments où nous parvenons à être bien. »